Font size:

Mission, objectifs et historique du ROEJ

Mission

Le ROEJ a pour mission de promouvoir la compréhension, l’éducation et le dialogue afin de soutenir un système de justice efficace et ouvert.

Objectifs

  1. Aider la jeunesse ontarienne à mieux connaître le système de justice et les défis auxquels il fait face.
  2. Défendre et encourager les valeurs d’un système de justice public, transparent et accessible par l’intermédiaire de la recherche et de l’éducation.
  3. Encourager le dialogue entre la jeunesse ontarienne et les membres du système de justice.
  4. Élaborer et coordonner des programmes de vulgarisation et d’éducation juridiques et les offrir à la jeunesse ontarienne.

Vision

Développer la « capabilité » juridique de la jeunesse ontarienne par l’éducation juridique.

Historique

Le ROEJ a été mis sur pied en 2002 par les trois juges en chef des cours de l’Ontario :

  • L’honorable R. Roy McMurtry de la Cour d’appel
  • L’honorable Patrick LeSage de la Cour supérieure de justice 
  • L’honorable Brian W. Lennox de la Cour de justice de l’Ontario

Le ROEJ est né d’un groupe de travail qui a été formé pour déterminer comment aider le public à mieux comprendre notre système de justice. Ce groupe de travail comprenait plusieurs membres chevronnés des secteurs juridique, gouvernemental, communautaire et de l’éducation. Un grand nombre de ces contributeurs continuent de participer en tant que membres du Réseau du ROEJ.

Les premières activités du ROEJ ont mis l’accent sur l’élaboration de ressources et de programmes pédagogiques pour les élèves du secondaire et les enseignants des cours de droit et d’éducation à la citoyenneté. Les visites scolaires dans les palais de justice locaux, les visites d’avocats et de juges en salle de classe, et les occasions de perfectionnement professionnel pour les enseignants du secondaire sont devenues les activités fondamentales du ROEJ – ce sont nos programmes Salles d’audience et salles de classe

Après quelques années, le ROEJ a commencé à explorer à quoi devrait ressembler l’éducation juridique pour les groupes de jeunes vulnérables, particulièrement ceux qui ont décroché du système scolaire ou qui, traditionnellement, ont eu des relations négatives avec le système de justice. Les activités de sensibilisation du ROEJ étaient tout d’abord axées sur la mise au point et l’offre de programmes adaptés aux besoins des jeunes nouveaux arrivants, des jeunes autochtones, des jeunes francophones et des jeunes à risque élevé. Aujourd’hui, le ROEJ élabore et offre des programmes et ressources non seulement pour le milieu scolaire, mais également pour divers milieux communautaires. 

Pour information, prière de contacter Thomas Gallezot, responsable des programmes francophones au (416) 761-9963 poste 230 ou  tgallezot@ojen.ca

 

Restez à l’affût des dernières nouvelles du ROEJ!

Le ROEJ a nettoyé sa liste de diffusion électronique conformément à la loi canadienne anti-pourriel. Si vous avez l’habitude de recevoir nos publications, veuillez saisir votre adresse courriel dans la case ci-dessous pour vérifier si vous êtes toujours abonné.

Votre adresse ne figure pas sur notre liste.

Vous êtes déjà inscrit.e à l'infolettre du ROEJ. Merci.