En résumé : La justice réparatrice dans le contexte criminel

Les ressources du ROEJ intitulées "En résumé" sont conçues pour offrir aux éléves d'écoles secondaires une introduction aux concepts juridiques de base. Chaque ressource comprend un plan de leçon pour l'enseignant, une courte description du théme juridique abordé dans un langage clair ainsi que des activités qui offrent aux étudiants la possibilité d'appliquer leurs connaissances sur le sujet.

La justice réparatrice se fonde sur le précepte que la conduite criminelle ne cause pas seulement pas un préjudice à la victime mais également à la communauté et aux criminels eux-mêmes.

La solution offerte par la justice réparatrice est de s'intéresser au préjudice causé à la victime, de rendre les personnes criminelles responsables de leurs actions et de rétablir la relation avec la communauté. De la perspective de la justice réparatrice, la conduite criminelle est une violation commise à l'encontre d'un individu par un autre individu et par conséquent l'individu fautif doit une réparation à l'autre. Les objectifs de la justice réparatrice est d'indemniser la victime pour ses pertes subies, réparer la relation entre les victimes et les auteurs de l'acte criminel et de réintégrer les criminels dans la communauté.

Année Scolaire: 10e année, 11e année, 12e année
Liens au Curriculum: 
Éducation à la citoyenneté, 10e, ouvert (CHV2O)
Droit
Comprendre le droit canadien, 11e, préemploi (CLU3E)
Comprendre le droit canadien, 11e, université ou précollégial (CLU3M)
Études légales, 12e année, préparation précollégiale (CLN4C)
Le droit canadien et international, 12e, préuniversitaire (CLN4U)
Introduction à la psychologie, à la sociologie et à l’anthropologie, 11e, université ou précollégial (HSP3M)
Changements et défis sociaux, 12e, université ou précollégial (HSB4M)
Études autochtones
Date de production/mise à jour: 
2008

Consultez nos albums photos pour voir d’autres photos des programmes et activités du ROEJ